Ministère de la Justice
MÉTIERS
 
 

31 mars 2014

Inscription à la prépa «Egalité des chances» de l’ENAP

Dépôt de dossier jusqu'au 30 mai!

Afin d’assurer plus d’équité face aux concours, l’ENAP a créé une prépa pour les candidats issus de milieux sociaux défavorisés. Vous êtes motivé et souhaitez passer un concours de catégorie A ou B de l'administration pénitentiaire ? Optimisez vos chances de réussite au concours en rejoignant la prépa intégrée.

© Igor Mojzes - Fotolia.comL'Ecole nationale de l'administration pénitentiaire (ENAP) propose à des diplômés méritants issus de milieu défavorisé, de s’inscrire dans sa classe préparatoire intégrée aux concours de catégorie A et B (directeur des services pénitentiaires, directeur pénitentiaire d’insertion et probation, conseiller pénitentiaire d'insertion et probation, lieutenant). Les candidats sélectionnés pour intégrer cette prépa bénéficient d’une formation, d’un hébergement et d’une restauration pris en charge par l’ENAP durant les 10 mois de préparation aux concours. Sous certaines conditions, les candidats pourront se voir attribuer une bourse de l'Enseignement supérieure ou une allocation relevant du  dispositif pour la diversité dans la fonction publique. La formation se déroule sur le site de l’école à Agen, de septembre à juin.

 

 

Calendrier classe préparatoire 2014-2015


·  Ouverture des inscriptions  : 31 mars 2014

·  Date limite de dépôt des dossiers d’inscription  : 30 mai 2014

·  Epreuve orale de sélection  : 26 et 27 juin 2014

·  Rentrée : 8 septembre 2014

 

Télécharger le dossier d'inscription 

 

 

Pourquoi rejoindre la prépa intégrée ?


Un « coaching » pour les épreuves écrites et orales des concours

- Chaque élève fait l'objet d'un accompagnement personnalisé, mis en place à son arrivée

- Les programmes proposent des apports méthodologiques, des cours en lien avec les matières aux concours, des conférences autour de la culture pénitentiaire et des concours blancs.

- Entrainements écrits et simulations orales favorisent une véritable mise en situation au concours. Des tutorats assurent des échanges et soutiens personnalisés.

Une immersion dans l’école et une sensibilisation à la culture d’un métier

- Les élèves participent à la vie de l’école.

- Ils ont accès aux colloques et manifestations qui y sont organisés.

- Au quotidien, ils y rencontrent élèves et professionnels.

Des avantages matériels et financiers

- L'hébergement et la restauration sont pris en charge

- Les écoles offrent aux candidats des services et des outils gracieusement : documentation, matériel informatique...

- La possibilité d’obtenir une allocation relevant du dispositif pour la diversité dans la fonction publique, une bourse de l'Enseignement supérieure ou de conserver ses allocation chômage ou RSA.

D’excellents taux de réussite

En moyenne, 1 élève sur 2 suivant la classe préparatoire réussit l'un des concours de l'administration pénitentiaire.

 


Témoignages d'anciens élèves de la classe prépa

 

Conditions d’accès à la classe préparatoire intégrée:

  • Etre de nationalité française.

  • Jouir de ses droits civiques.

  • N’avoir fait l’objet d’aucune condamnation criminelle ou correctionnelle.

  • Etre éligible au dispositif d’égalité des chances dans l’accès aux fonctions publiques (voir les conditions dans le dossier d’inscription)

  • Remplir, lors du dépôt de dossier, les conditions permettant de se présenter au concours concerné.

 

Sélection des candidats

25 places sont offertes chaque année. La sélection s’organise en deux étapes.
La commission procède en premier lieu à l’examen des dossiers constitués par les candidats. Elle fixe une liste de candidats qui seront reçus en entretien. A l’issue de ces entretiens, la liste définitive des candidats admis en classe préparatoire est déterminée.

 

Les critères de recrutement de la classe préparatoire sont les suivants :

  • ressources du candidat et de sa famille

  • motivation
  • parcours scolaire

  • mérite

  • origine géographique

Le parcours scolaire est apprécié au vu des résultats obtenus lors des études antérieures, en prenant en compte les difficultés d'origine familiale, sociale ou matérielle et les conditions de réalisation des études (domiciliation, difficultés d'accès à des formations de qualité...).

 

En savoir plusFoire aux questions

 

Voir le profil des anciennes promotions de la classe prépa 

 

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |