Ministère de la Justice
MÉTIERS
 
 

Directeurs des services de greffe

Au sein des juridictions de l’ordre judiciaire, le directeur des services de greffe exerce des fonctions juridiques, de gestion et d'encadrement.

Les fonctions

Greffier en chefChargé des fonctions d’encadrement, de direction, d’administration et de coordination,le directeur des services de greffe a de multiples casquettes. Il dirige les services de greffe d’une juridiction et supervise le travail des greffiers et agents administratifs au quotidien.

Le directeur des services de greffe participe aussi à l'élaboration des budgets, en assure l'exécution et veille à la bonne gestion des moyens matériels. Dépositaire des minutes, scellés et archives au sein de la juridiction, il en assure la conservation.

Il collabore également avec les chefs de juridictions et met en œuvre leurs décisions. Du parc informatique aux marchés publics, en passant par les règles hygiène et sécurité ou la formation des agents, le directeur des services de greffe intervient dans de multiples domaines.

Comme les greffiers, il peut exercer à la Cour de cassation, au sein d’une cour d'appel, d’un tribunal de grande instance, d’un tribunal d'instance, d’un conseil de prud'hommes, d’un conseil départemental d'accès au droit, à l'administration centrale du ministère de la Justice ou dans un service administratif régional.

Ses fonctions varient selon sa juridiction d’appartenance.Par exemple, au tribunal d’instance, il possède des attributions en matière de saisie des rémunérations, de procuration de vote ou de certificat de nationalité française.

Dans les plus importantes fonctions, le directeur des services de greffe est nommé directeur de greffe d’une juridiction.

La réforme statutaire du 15 octobre 2015 permet aux directeurs des services de greffe de voir leurs fonctions évoluer. Leurs responsabilités sont valorisées et leurs missionssont recentrées sur leur rôle d’encadrement des structures les plus importantes. Ils peuvent accéder à un statut d’emploi fonctionnel leur ouvrant de nouvelles perspectives de carrière.

 

Compétences requises
  • Connaissances de la procédure et du droit

  • Appétence pour l’encadrement et le travail en équipe

  • Organisation, capacité d’adaptation

  • Ecoute

 

Rémunération

La rémunération d’un directeur des services de greffe est de 1 800 € net par mois en début de carrière. Elle peut atteindre 4 500 € net par mois à la fin de celle-ci.

  

Comment devenir directeur des services de greffe judiciaires ?

Selon votre profil, vous pouvez passer l’un de ces deux concours :

Concours externe : Vous êtes titulaire d’un diplôme bac+3, au minimum.

Concours interne : Vous êtes fonctionnaire ou agent public depuis au moins 4 ans.

A l’issue du concours, les futurs directeurs des services de greffe judiciaires  bénéficient d’une formation rémunérée de 18 mois à l’Ecole nationale des greffes, à Dijon. Au programme : stages pratiques en juridiction et cours abordant les divers aspects des missions juridiques, d’encadrement et de gestion.

 

 

Liste des articles

23 août 2011

Palais de Justice de Grenoble  © MJL - Chrystèle Lacène

Mettre son expérience au service de la Justice

Aider les professionnels de Justice par la création d'une "réserve judiciaire"

Dès la fin du premier semestre 2011, ce dispositif innovant permettra aux magistrats, greffiers en chef et greffiers des services judiciaires à la retraite souhaitant continuer à servir l'institution judiciaire de mettre leur savoir-faire et leur expérience au service de la Justice. La réserve ...


 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |