Ministère de la Justice
MÉTIERS
 
 

École nationale de Protection judiciaire de la Jeunesse

L’école des professionnels de la justice des mineurs

Au même titre que dans les autres écoles du ministère de la Justice - l’Ecole nationale de la magistrature (ENM), l'Ecole nationale de l'administration pénitentiaire (ENAP) et l'Ecole nationale des greffes (ENG) - les formations à l'Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ) ont pour objectif de donner aux agents les capacités nécessaires pour exercer pleinement leur métier, puis de maintenir et de développer celles-ci tout au long de leur carrière. L’ENPJJ forme, chaque année, plus de 5000 professionnels de la justice des mineurs.

Une école en perpétuelle évolution

L’ENPJJ trouve son origine dans le Centre de formation et d’études de Vaucresson, créé en 1952 pour former les éducateurs. Depuis, l’école ne cesse d’évoluer afin de toujours mieux répondre aux demandes des praticiens et aux exigences de formation. Deux services sont aujourd’hui positionnés autour de la direction générale : celui de la formation et de la coopération internationale et celui de la recherche et de la documentation. Ils sont soutenus par un service support, le secrétariat général.

 

Une mission de formation initiale et continue

L’ENPJJ est en charge de la formation initiale et continue de l’ensemble des personnels de la Protection judiciaire de la Jeunesse. Droit, sociologie, philosophie, pédagogie, psychologie, management public, terrains d’exercice… Les facettes de la formation sont multiples pour assurer la meilleure préparation possible aux professionnels de la justice des mineurs. L’école assume une étape décisive dans la transmission et l’évolution des pratiques : face aux évolutions des demandes sociales, elle s’adapte constamment.

 

 

Une école professionnalisante

L’ENPJJ, qui se situe à Roubaix (Nord), est également présente en régions par le biais de 11 pôles territoriaux de formation (PTF). La professionnalisation est au cœur du processus de formation. Celle-ci articule des contenus résolument orientés sur :

  • l’exercice de la fonction,

  • une dynamique d’alternance école/terrain,

  • un travail pour acquérir la maîtrise de l’écriture professionnelle.

     

Une approche partenariale

L’ENPJJ ouvre son offre de formation aux acteurs de la justice des mineurs, de la protection de l’enfance (magistrats de la jeunesse, avocats, professionnels des conseils généraux…) et du secteur associatif habilité.

L’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse est l'une des 40 écoles du Réseau des Ecoles de Service Public (RESP), qui permet des collaborations entre publics aux intérêts communs. Les cadres de la Protection judiciaire de la Jeunesse se voient ainsi offrir l’accès à des sessions de formation figurant aux programmes régionaux ou nationaux d’autres services publics, ou encore à des stages d’actions locales menées par d’autres écoles sur des thèmes transversaux (protection de l’enfance, gestion des situations sensibles…)

L’ENPJJ s’ouvre aussi à l’international par l’échange de savoirs, de connaissance et d’expériences à travers l’accueil en formation de stagiaires étrangers, la réflexion commune avec des délégations et par le prisme de la recherche (colloques, publication, séminaires).

 

Des moyens à la hauteur de ses ambitions

Pour mener à bien sa mission, l’ENPJJ dispose de plus de 6000 m². Une trentaine de salles de cours, un amphithéâtre de 350 places dimensionné pour des manifestations internationales et les locaux des pôles territoriaux de formation permettent chaque année l’accueil de près de 500 stagiaires en formation initiale et jusqu’à 5000 professionnels en formation continue.

Le site central se veut clairement tourné vers les nouvelles technologies, avec deux salles équipées pour la visioconférence et l’enseignement à distance, des espaces de travail numérique, une unité de production multimédia et la perspective de nombreux services en ligne.

Au-delà de salles de classes, l'école de la PJJ est un lieu ouvert, qui a vocation à faciliter l'accueil des stagiaires en formation initiale ou continue : hébergement (résidence hôtelière à deux pas de l’école), restauration, espace détente, centre informatique en libre-service. Un centre de documentation et une bibliothèque de recherche sont également à la disposition des stagiaires et des chercheurs.

 

Un lieu de production de connaissances

L’ENPJJ dispose de l’un des plus grands centres européens de ressources documentaires dédié à l’enfance en difficulté (80 000 ouvrages, plus de 800 titres de revue) et d’un Centre d’exposition historique (situé à Savigny-sur-Orge). L’articulation entre recherche et formation est un des objectifs prioritaires de l’ENPJJ. C’est pourquoi la finalité première du service de la recherche et de la documentation est de produire des connaissances utiles aux formations. La valorisation de la recherche dans le champ de la protection judiciaire de la jeunesse se traduit également par l’organisation de séminaires, de journées d’études et de colloques ou encore à travers les publications de l’école, notamment :

  • la revue professionnelle de la PJJ, Les Cahiers Dynamiques ;

  • une revue de recherche, Sociétés et jeunesses en difficultés, disponible en ligne ;

  • la Revue d’histoire de « l’enfance irrégulière », dont l’édition électronique complète la version papier ;

  • un bulletin de veille, A Claire Voie.

Une gestion par la direction de la protection judiciaire de la jeunesse

L’ENPJJ est un service déconcentré de la direction de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci fixe les objectifs de la formation, pilote et prévoit les financements, veille à la qualification des personnels, contrôle et évalue le service rendu.

 

« Forte d’une histoire de la formation dont elle assume avec fierté l’héritage, l’ENPJJ se veut résolument tournée vers l’avenir. Solidement ancrée dans son environnement roubaisien, engagée dans la dynamique de son adhésion au RESP, attentive à affirmer sa place dans l'espace de réflexion européen, l'ENPJJ doit s'appuyer sur sa capacité à innover : face aux évolutions, qu'elles soient d'ordre sociétal ou institutionnel, elle continuera de soutenir les nouveaux agents comme les plus expérimentés dans la construction de leurs savoir-faire, au profit de l'accompagnement professionnel des enfants et adolescents confiés à la PJJ. »

Rosemonde DOIGNIES, directrice générale de l’ENPJJ

 

Chiffres clés de l’ENPJJ  :

- 1 site central de 6 000 m2 dédié à la formation

- 11 pôles territoriaux de formation

- 150 professionnels dont 70 sont formateurs

- 1 amphithéâtre de 350 places

- 500 stagiaires en formation initiale/an

- 5 000 professionnels en formation continue/an

- 100 000 journées stagiaires/an

- 1 pôle ressources et 1 bibliothèque de recherche créée en 1952

- Plus de 80 000 ouvrages / plus de 800 titres de revues

- Plus de 40 000 visiteurs à la médiathèque/an

- 5 programmes de recherche en cours

- 4 publications originales

- Plus de 2 000 visiteurs/an au Centre d’exposition historique de Savigny-sur-Orge.

 

 

Ecole Nationale de Protection Judiciaire de la Jeunesse

16, rue du Curoir 59052 Roubaix Cedex

Tél . : (33) 03.59.03.14.14

Mèl: enpjj-roubaix@justice.fr

Accès à l’école

Coordonnées des Pôles Territoriaux de Formation

Catalogue de la formation continue 2014

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques |