Ministère de la Justice
MÉTIERS
 
 

Educateur

Un métier de la justice au service des mineurs en grande difficulté et en conflit avec loi.

Les fonctions

L’éducateur conduit des investigations et des actions d’éducation auprès des jeunes et de leur famille. Humain et ferme, il est pour eux un repère stable.

L’éducateur assure la prise en charge des mineurs à travers l’élaboration d’un projet individuel pour chacun d’eux, en vue de favoriser leur évolution, leur insertion et de prévenir la récidive. Il évalue la situation du mineur et construit des stratégies d’intervention à partir d'une approche globale (situation du jeune, attentes des magistrats, mesures déjà prises, avis du psychologue…) Ce professionnel de l’éducation aide également le mineur et sa famille à mieux comprendre les décisions et le cadre judiciaire. Cet accompagnement est quotidien, que le mineur délinquant reste chez lui, qu’il soit placé dans une structure de la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), ou incarcéré.

L’éducateur apporte également une aide décisionnelle (civile ou pénale) aux magistrats en proposant les actions éducatives les plus appropriées pour aider chaque mineur. Il met en œuvre la décision judiciaire et, tout au long du parcours du jeune, continue à rendre compte de son évolution.

L’action de l’éducateur se fait en lien direct avec les familles et les magistrats. Il évolue au sein d’une équipe pluridisciplinaire : assistants de service social, psychologues, infirmiers

 

Votre situation personnelle, sociale, ou géographique rend difficile la préparation du concours d’éducateur ? Sachez qu’il existe une classe préparatoire intégrée gratuite pour les diplômés méritants.

 

Compétences requises
  • Pédagogie et capacité d’écoute
  • Goût du contact avec les jeunes
  • Patience et ténacité
  • Aisance rédactionnelle
  • Sens de l’organisation
  • Goût du travail en équipe

 

Rémunération

La rémunération d’un éducateur est de 1 680 € net par mois (hors primes de nuit, dimanche et jours fériés) pour un éducateur en début de carrière, elle peut atteindre 2 880 € net par mois à la fin de celle-ci.

 

Evolution de carrière

Les éducateurs de la PJJ peuvent évoluer vers des postes de niveau supérieur en accédant par promotion interne au corps des chefs de service éducatifs (CSE)ou vers des fonctions d’encadrements tel que responsable d’unité éducative (RUE) au sein des services ou établissements de la PJJ.

Sous conditions, l’éducateur peut également exercer ses fonctions dans les services centraux et déconcentrés de la PJJ (rédacteur, conseiller technique) ou au sein de l’École nationale de protection judiciaire de la jeunesse.

 

 

Comment devenir éducateur ?

Pour devenir éducateur, il faut passer un concours de la fonction publique.

  • Concours externe : Vous avez bac+2 minimum.
  • Concours externe sur titres : Vous êtes titulaire d’un diplôme d’Etat d'éducateur spécialisé.
  • Concours 3e voie : Vous avez exercé pendant 5 ans une ou plusieurs activités dans le domaine éducatif, social, sportif ou culturel (au cours des 10 dernières années, avec un contrat de droit privé).
  • Concours interne : Vous êtes fonctionnaire ou agent public depuis au moins 3 ans.

A l’issue du concours, les futurs éducateurs bénéficient d’une formation rémunérée à l’Ecole nationale de la protection judiciaire de la jeunesse, à Roubaix. Celle-ci allie cours théoriques et stages pratiques. Elle dure deux ans pour les éducateurs issus des concours externe ou interne, et un an pour ceux issus des concours 3eme voie et sur titre.

 

Voir aussi la fiche métier


-          Pour aller plus loin :

 

Découvrir le métier d'éducateur milieu ouvert

 

 

Découvrir le métier d'éducateur en hébergement

 

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |