Ministère de la Justice
MÉTIERS
 
 

24 septembre 2014

Vidéo : la rentrée 2014 à l’ENPJJ

Catherine Sultan, directrice de la protection judiciaire de la jeunesse, a procédé à l’installation des nouvelles promotions de stagiaires à l’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse lors d’une cérémonie organisée le 1er septembre 2014 à Roubaix. Au programme de cette journée : la découverte de l’institution et des missions des professionnels de la PJJ mais aussi l’inauguration du site internet de l’école.

 

85 éducateurs, 20 directeurs et 25 professeurs techniques stagiaires ainsi que 25 élèves de la 7ème classe préparatoire intégrée ont été accueillis par Rosemonde Doignies, directrice générale de l’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse (ENPJJ), et Catherine Sultan, directrice de la protection judiciaire de la jeunesse. L’occasion pour les membres de cette nouvelle promotion d’être informés sur le déroulé de la formation et sur les projets et grands principes qui guideront l’action de l’institution dans les années à venir.

La formation à l’ENPJJ: un parcours professionnalisant

Pour répondre aux besoins et aux réalités de terrain, la scolarité des stagiaires en formation initiale se déroule en deux temps. D’une part, un première année dédiée à un apprentissage essentiellement théorique comprenant 28 semaines de formation aux savoirs fondamentaux et 14 semaines de stage. D’autre part, une année de pratique visant à se confronter au terrain à travers un stage long de 35 semaines. Durant son discours, Rosemonde Doignies, directrice générale de l’école, a rappelé l’importance de cette alternance entre théorie et pratique : « Entrer à l’Ecole nationale de protection judiciaire de la jeunesse c’est entrer en apprentissage, c’est être un apprenti : un apprenti au sens de celui qui apprend un métier ; c’est pourquoi le cursus de formation qui vous sera proposé est construit autour d’un principe essentiel : la professionnalisation ».

 Une ambition partagée : éduquer, protéger, prévenir

Rentrée 2014 ©ENPJJIntégrer la protection judiciaire de la jeunesse c’est aussi s’investir dans les grands projets mis en œuvre par l’institution pour conforter la dimension éducative dans le cadre judiciaire. Cette rentrée 2014 coïncide avec la sortie de la note d’orientation formulant les priorités qui guideront l’action de la PJJ et avec l’annonce de la réforme de la Justice des mineurs. Catherine Sultan, directrice de la protection judiciaire de la jeunesse, a insisté sur l’importance de l’implication des futurs professionnels de la PJJ dans ce mouvement « En intégrant la PJJ, à des places différentes, chacun de vous devient partie prenante d’une ambition entretenue par notre société pour la jeunesse en difficulté ». L’occasion de rappeler que la formation tient un rôle majeur dans l’appropriation de ces notions.

A Roubaix, cette cérémonie de rentrée a également été marquée par le lancement du site internet de l’école.

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |