Ministère de la Justice
MÉTIERS
 
 

22 novembre 2019

Ouverture du concours d’éducateurs dit « 3ème voie » session 2020

La direction de la protection judiciaire de la jeunesse recrute des éducateurs par un concours dit de « 3ème voie ».

Attention

Le concours d'éducateurs dit de « 3ème voie » exige une durée d'ancienneté professionnelle* d'au moins cinq ans durant la période du 6 janvier 2010 au 6 janvier 2020

Calendrier du concours 

Les inscriptions sont ouvertes du 25 novembre 2019 au 6 janvier 2020

L’épreuve écrite se déroulera le mardi 10 mars 2020

Les épreuves orales se dérouleront à partir du mardi 26 mai 2020.

 

1)  Comment postuler 

Au préalable, veillez à consulter la notice de renseignements relative aux conditions d’accès à ce concours et à la nature des épreuves.  

 

2) Inscription à l'épreuve écrite d’admissibilité

Vous pouvez vous inscrire directement en ligne : du lundi 25 novembre 2019 au lundi 6 janvier 2020, minuit, heure de Paris.

NB : pour bénéficier d’aménagement(s) d’épreuve(s),les personnes reconnues travailleurs handicapés devront fournir, lors de leur inscription en ligne, une copie de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (R.Q.T.H.) et un certificat établi par un médecin agréé par l’administration ou un médecin de service hospitalier, déterminant en fonction de leur type d’incapacité et de leur demande quelles sont les conditions particulières d’installation, de temps et d’assistance dont ils peuvent bénéficier.

Pour vous inscrire au concours : cliquez ici

 

Pour consulter ou modifier votre inscription : cliquez ici (munissez-vous de votre n° de pré-inscription et de votre n° de certificat).

 

Vous devez impérativement valider votre dossier d’inscription (cliquer sur valider) avant de quitter l’application.

Merci de ne pas tenir compte de l’adresse d’envoi des pièces finalisant votre inscription qui s’affichera en bas de votre récépissé. Toutes les pièces listées dans la notice de renseignement devront être transmises dans les délais à la direction interrégionale, par voie postale, en recommandé avec accusé de réception (merci d’indiquer vosn° de pré-inscription et de certificat indispensables au suivi de votre dossier d’inscription).


En cas de difficultés pour vous inscrire, merci de demander le dossier d’inscription papier à la direction interrégionale ou, pour l’Outre-mer à la direction territoriale de votre choix par courrier jusqu’au lundi 6 janvier 2020 (cachet de la poste faisant foi), délai de rigueur ou de retirer directement le dossier physiquement à l’adresse de la DIR au plus tard le lundi 6 janvier 2020.

Dès l’ouverture du concours, il vous appartient de vous assurer que votre dossier d’inscription comprend l’intégralité des pièces requises, listées dans la notice de renseignements.

 

Toutes les pièces énumérées dans la notice devront être transmises au plus tard le lundi 6 janvier 2020 à minuit, cachet de la poste faisant foi, à l’adresse de la direction interrégionale d’inscription, ou le cas échéant pour l’Outre-mer, de la direction territoriale, par voie postale par lettre recommandée avec accusé de réception (merci d’indiquer votre n° de pré-inscription et de certificat, indispensables au suivi de votre dossier d’inscription).


Afin de faciliter le traitement des dossiers, les candidats sont invités à joindre à leur dossier d’inscription un descriptif de leur expérience professionnelle à compléter par leurs soins.

3) Epreuve orale d’admission

En vue de l’épreuve orale d’admission, n’oubliez pas de télécharger le dossier de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle (RAEP) au format .odt (Open Office) ainsi que son guide de constitution.

Vous devez transmettre ce dossier en 1 exemplaire en version dématérialisée et en 1 exemplaire papier par voie postale en lettre recommandée avec accusé de réception au plus tard le mardi 10 mars 2020à minuit, heure de Paris (cachet de la poste faisant foi) à l’adresse de la direction interrégionale de la protection judiciaire de la jeunesse de votre lieu d’inscription ou, le cas échéant, de la direction territoriale Outre-mer.

 

NB : Les concours de recrutement des éducateurs sont nationaux. Au moment de l’inscription, votre choix de direction interrégionale (ou territoriale d’Outre-mer) ne vaut que pour le lieu des épreuves écrites. En cas d’admissibilité, les épreuves orales se tiendront à Paris ou dans sa banlieue. Les postes qui seront proposés à l’issue de la formation sont répartis sur le territoire. Vous n’êtes donc pas assuré d’obtenir un poste dans votre région d’origine.

 

NB :Le service statistique du ministère en charge de la fonction publique (Dessi) conduit des études sur l’égalité des chances pour l’accès aux emplois publics et la diversité de leurs recrutements.

En application de l’article 161 de la loi n° 2017-86 du 27 janvier 2017 et de l’article 1er du décret n° 2018-114 du 16 février 2018, le Dessi est chargé d’organiser la collecte et le traitement des données à caractère personnel et celles relatives au processus de sélection des personnes candidates à un recrutement dans un corps ou cadre d’emploi de la fonction publique à des fins de productions d’études et des statistiques anonymes.

Ce service est seul susceptible de vous interroger dans le cadre de « l’enquête concours » de manière strictement confidentielle et séparée de l’organisation du concours (décret n° 2018-114 du 16 février 2018).

Cette courte enquête par internet est dédiée uniquement à des statistiques anonymes et les réponses que vous apporterez sont totalement disjointes de l’organisation du concours et sans aucune incidence sur son déroulement. Votre anonymat et la confidentialité de vos réponses sont garantis par la loi 1951-711 sur le secret et la coordination statistique et le règlement général sur la protection des données auxquels cette enquête est soumise.

Si vous êtes contacté par le Dessi, nous vous remercions de votre collaboration à son enquête pour une meilleure connaissance des recrutements de l’Etat, des collectivités locales et des hôpitaux. »

 

* Seront pris en compte une ou plusieurs activités professionnelles, quelle qu'en soit la nature, un ou plusieurs mandats de membre d'une assemblée élue d'une collectivité territoriale ou une ou plusieurs activités en qualité de responsable, y compris bénévole, d'une association. La durée de ces activités ou mandats ne peut être prise en compte que si les intéressés n'avaient pas, lorsqu'ils les exerçaient, la qualité de fonctionnaire, de magistrat, de militaire ou d'agent public.

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |