Ministère de la Justice
MÉTIERS
 
 

Lieutenant pénitentiaire

Une carrière au service de la société

Les missions Compétences requises Affectation et évolution de carrière 
 
Conditions d'accès et formation Le statut La rémunération 

 

 

Les missions

crédit photo ENAPLes lieutenants pénitentiaires constituent le corps de commandement du personnel de surveillance de l’administration pénitentiaire.

Ils participent à l’élaboration de la politique définie par le chef d’établissement pour la prise en charge des personnes faisant l’objet d’une mesure privative ou restrictive de liberté.

Ils coordonnent sa mise en oeuvre, dans le cadre de l’exécution des décisions et sentences pénales et du maintien de la sécurité générale de l’établissement.

Ils sont chargés du commandement des membres du corps d’encadrement et d’application. Ils assurent les fonctions de chef de détention ou de responsable d’un service dans les établissements pénitentiaires.

Ils peuvent être affectés dans tout autre service relevant de l’administration pénitentiaire.

Les lieutenants pénitentiaires peuvent également exercer la fonction de chef d’établissement ou d’adjoint au chef d’établissement dans une maison d’arrêt ou un établissement pour peines d’une capacité inférieure ou égale à 200 places.

 

Visiter la maison d'arrêt du Mans-Les Croisettes

 


Léa, lieutenant pénitentiaire par Ministere_de_la_Justice 

Compétences requises

Le métier des personnels de surveillance requiert de réelles qualités humaines liées à la nature même de leurs missions et au public auprès duquel ils interviennent.

Rigueur et stabilité, sens aigu de la communication et de l'autorité, aptitudes au travail de jour comme de nuit, sont autant de qualités que doivent posséder les personnels de surveillance. Par ailleurs, ils pratiquent régulièrement des activités physiques telles que la self défense et le tir.


Afin de leur permettre de remplir le très large éventail de tâches qui leur est assigné, des connaissances juridiques et techniques leur sont enseignées lors de leur formation à l'École nationale d'administration pénitentiaire (ENAP). Une formation continue tout au long de leur vie professionnelle leur permet de s'adapter constamment à l'évolution de leur métier et de progresser plus rapidement dans leur carrière.

 

Voir le code de déontologie du service public pénitentiaire

 

Retour haut de page

 

 

Affectation et évolution de carrière

Les lieutenants pénitentiaires peuvent être affectés dans les différents services pénitentiaires existants en France (y compris les Outre-Mer).

>> Voir l'annuaire des établissements pénitentiaires

 

crédit photo ENAPLes affectations des lieutenants sont déterminées à l'issue de la formation, selon le rang de classement obtenu lors de la scolarité.

 

Lieutenant pénitentiaire est le premier niveau du corps de commandement. Les lieutenants ayant atteint au moins l'échelon 4 de leur grade peuvent être promus capitaine pénitentiaire. Ces derniers, après 6 ans, peuvent accéder par un examen professionnel au grade de commandant pénitentiaire.

 

 

vdvEn savoir plus sur les grades et insignes des personnels de l'administration pénitentiaire

 

 

Conditions d'accès et formation


Les candidats doivent :

- posséder la nationalité française,

- jouir de leurs droits civiques,

- n’avoir pas fait l’objet de condamnation incompatible avec l’exercice des fonctions de lieutenant pénitentiaire,

- répondre à certaines conditions médicales.

Concours externe :

Il est ouvert aux titulaires d'une licence 2 (DEUG) ou d'un diplôme équivalent, âgés de 40 ans au plus au 1er janvier de l'année du concours.

Concours interne :

Il est ouvert aux fonctionnaires de l'Etat justifiant de 4 années de services effectifs et étant à plus de 11 ans de l'âge limite du corps.

 

Une fois admis, les futurs lieutenants suivent une formation dispensée à l'École nationale d'administration pénitentiaire située à Agen (Lot-et-Garonne). Elle se déroule en alternance sous forme de cours théoriques (droit pénitentiaire, connaissance des populations prises en charge, gestion du stress, techniques d'intervention...) et de stages pratiques en établissement pénitentiaire.


S'inscrire au concours de lieutenant pénitentiaire  Notice de renseignements sur le contenu du concours  Voir les annales du concours 

 

Retour haut de page

 

 

crédit photo ENAPLe statut et la rémunération


Le statut

Comme tous les agents de l’État, les lieutenants pénitentiaires se trouvent soumis au statut général de la Fonction publique et au statut particulier de l’administration pénitentiaire. Ils sont, en outre, régis par un statut spécial : le décret n° 2006-441 du 14 avril 2006.

 

 

Rémunération nette mensuelle au 1er janvier 2017*

   
Lieutenant pénitentiaire1 717 €à 2 678 €
   
Capitaine pénitentiaire  2 233 €à 2 944 €
   
Commandant pénitentiaire2 857 €à 3 522 €
   

*Net mensuel primes incluses

 

 

 

 

Voir la fiche-métier lieutenant pénitentiaire

 

 

Retour haut de page

 
 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |