Ministère de la Justice
MÉTIERS
 
 

15 juillet 2011

Le juge des enfants

Portrait de Marie-Pierre Hourcade

Marie-Pierre Hourcade est juge des enfants au tribunal de grande instance de Paris pour le secteur nord du XXe arrondissement. L’écouter évoquer son parcours autour de l’insertion des jeunes en difficultés (juridiction, DPJJ*, MILDT* et IGAS*), c’est entendre une professionnelle poser une à une les pierres d’un édifice constitué d’expériences, de rencontres, de missions et d’objectifs à atteindre : "La diversité de mes missions ? Une chance car tous ces passages nourrissent mes fonctions actuelles". Ajoutez à cela une perception idéale mais lucide de ses fonctions, une volonté d’associer au plus près le mineur et sa famille, d’aller toujours plus loin grâce aux partenaires institutionnels, et vous obtiendrez le fil conducteur qui la guide dans ses fonctions : accompagner les mineurs dans leur capacité à évoluer pour éviter la récidive et lutter contre "la perte de soi".
Portrait.

Marie-Pierre Hourcade

LA NAISSANCE D'UNE VOCATION

"Quand on est jeune, rendre la justice, c’est répondre à un idéal. Dans un rapport de force qui existe, défendre ceux qui ne sont pas en position de force : être juste, être dans une fonction de protection des plus vulnérables". La diversité des fonctions et la mobilité géographique proposées ont fini de la convaincre.

 

 

UNE JOURNEE TYPE

L’enthousiasme de Marie-Pierre Hourcade est prégnant, mais le sourire n’empêche pas l’action. Les audiences se succèdent au quotidien "et quand je n’y suis pas, c’est pour préparer celles du lendemain. Je parviens toutefois à dégager du temps pour visiter les établissements de la PJJ afin de ne pas me tromper quand je place les enfants et pour que les équipes me connaissent, que nous puissions travailler en confiance".

 

LES PRINCIPAUX PARTENAIRES AU QUOTIDIEN

Pour accompagner au mieux le mineur qu’elle suit, elle s’attache dans un premier temps à le connaître (lui, sa famille, son histoire) pour mieux définir des objectifs fixés, avec lui et son avocat, grâce aux partenaires institutionnels (associations, établissements scolaires, centres de formation, mairies, hôpitaux et assistantes sociales notamment) et en lien étroit avec les parents : "les valoriser est pour moi l’unique façon de restaurer leur autorité". Les éducateurs de la PJJ Palais de justice de Parismettront les mesures définies en place et accompagneront le mineur tout au long de son suivi. Il peut s’agir de sortir un mineur de son circuit de déscolarisation, de l’accompagner dans une demande de formation, de lui permettre de trouver un statut professionnel, ou de prononcer une réparation pénale : "Je donne toujours en préalable l’exemple de la balance : ‘Votre acte l’a déséquilibrée.  A vous de réparer en montrant que vous êtes capable de mobiliser vos compétences pour faire quelque chose de positif, pour compenser l’acte que vous avez commis’".

 

SATISFACTIONS ET OBJECTIFS POUR L'AVENIR

"Mon objectif en matière civile est de les protéger, de les accompagner vers l’autonomie et, en matière pénale, de lutter contre la récidive et d’aider les jeunes à trouver un équilibre personnel qui leur permette de s’insérer" confesse Marie-Pierre Hourcade. "Alors il y a sûrement une part d’utopie, mais je trouve bien de vivre avec un idéal : on nourrit les jeunes par nos discours, par une parole étayée par la loi, une certaine sévérité liée à un discours qui a du sens, où les parents sont associés. Ils bénéficient de moyens grâce aux politiques publiques, d’un réseau de professionnels présents pour leur donner un cadre. Si tout le monde peut changer, c’est encore plus vrai quand on a l’avenir devant soi". Et d'ajouter : "Et insistez bien sur la capacité des jeunes à évoluer !".

 


 

*Direction de la Protection Judiciaire de la Jeunesse

*Mission interministérielle de lutte contre la Drogue et la Toxicomanie

*Inspection Générale des Affaires Sociales

 

 

 
 
  
 


 Radio en ligne

Justice, les missions - Juge des tutelles

Justice, les missions - Substitut du procureur

Justice, les missions - Juge aux affaires familiales

Le rôle du juge de l'exécution

Le rôle du procureur général

Le juge de proximité, un citoyen au service de la Justice

 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |