Ministère de la Justice
MÉTIERS
 
 

16 mars 2012

Le procureur de la République

Portrait de Jean-François Mailhes, procureur de la République près le tribunal de grande instance de Thionville

Magistrat, membre du parquet, le procureur de la République représente le ministère public devant toutes les juridictions de l'ordre judiciaire. Il est placé sous l'autorité du procureur général et du ministre de la Justice.

Le procureur intervient notamment sur information des services d'enquête, mais également à la suite d'une plainte déposée par un particulier, lorsqu'une infraction est commise. Il dirige alors l'enquête : il fait procéder à tous les actes nécessaires à la recherche et à la poursuite des auteurs d'infractions.
Il a "l'opportunité des poursuites", ce qui signifie qu'il peut, lorsqu'il l'estime opportun :
- classer l'affaire sans suite (notamment si l'auteur de l'infraction n'a pu être identifié),
- mettre en oeuvre une mesure alternative aux poursuites (notamment un rappel à la loi ou une composition pénale),
- renvoyer l'auteur d'une contravention ou d'un délit devant un tribunal pour y être jugé,
- saisir un juge d'instruction en cas de crime ou de délit complexe.
Le procureur présente, au nom de l'intérêt général, ses réquisitions devant les tribunaux et les cours d'assises.
Entré dans la magistrature en septembre 1993, Jean-François Mailhes occupe depuis septembre 2007 les fonctions de procureur de la République au TGI de Thionville. Portrait.

 

Crédits photo : P. Heckler / Le Républicain Lorrain

 

 

Quel est votre parcours professionnel ?

 

Après un premier poste de substitut près le TGI de Chalons sur Marne en 1993, j'ai été affecté en 1996 à la Chancellerie. En 2000, j'ai été nommé au poste de substitut au TGI d'Evry, avant d'y devenir vice-procureur en 2003. J'ai alors dirigé le service du traitement en temps réel des affaires pénales, ce qui m'a permis de me confronter à la gestion de l'action publique dans un ressort marqué notamment par des affaires graves de violences urbaines. Depuis le 1er septembre 2007, j'occupe les fonctions de procureur de la République près le TGI de Thionville.

 

Pourriez-vous nous décrire une journée type de procureur de la République ?

 

Il n'y a pas de journée type du procureur de la République tant elle peut être soumise aux aléas de l'actualité judiciaire. Elle obéit toutefois à un principe qui définit ses fonctions : animer et coordonner l'action publique dans son ressort dans le contexte d'un travail d'équipe. Dans un TGI de la taille de celui de Thionville, cette résolution se traduit par l'exercice de tâches classiques dévolues au magistrat du parquet : traitement des procédures pénales parvenues par courrier, présence aux audiences, permanence téléphonique ou suivi des dossiers d'instruction. De façon plus spécifique, le procureur représente la juridiction. Il est ainsi présent lors de diverses rencontres et réunions avec le barreau, l'autorité préfectorale, les élus de son ressort et les administrations spécialisées contribuant à la constatation des infractions.

 

Crédits photo : Crédits photo : P. Heckler / Le Républicain LorrainQuelle satisfaction tirez-vous de l'exercice de vos fonctions ? Quels objectifs vous êtes-vous fixés dans ce cadre ?

 

La première satisfaction est d'exercer pleinement les fonctions de magistrat, garant des libertés publiques, au travers de la direction de la police judiciaire, du contrôle des enquêtes et de la prise de réquisitions à l'audience.

La seconde satisfaction consiste à mettre l'expérience acquise au cours de mes précédentes fonctions au service d'une équipe qui, au parquet, comporte souvent de jeunes magistrats. Leur adhésion aux méthodes et objectifs fixés, la recherche permanente d'une meilleure efficacité dans l'action du parquet constituent autant de satisfactions dans la mission qui m'incombe.

Mon objectif principal est d'appliquer une politique pénale lisible et cohérente, adaptée aux réalités de mon ressort. Il s'agit ainsi de mener, au service de nos concitoyens, une lutte constante contre les phénomènes de délinquance.

 
 
  


 Radio en ligne

Justice, les missions - Juge des tutelles

Justice, les missions - Substitut du procureur

Justice, les missions - Juge aux affaires familiales

Le rôle du juge de l'exécution

Le rôle du procureur général

Le juge de proximité, un citoyen au service de la Justice

 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques | Gestion des cookies |