Ministère de la Justice
MÉTIERS
 
 

20 mars 2017

Le ministère de la justice recrute 600 conciliateurs de justice

La loi de modernisation de la justice du 21e siècle (J21) a renforcé le rôle des conciliateurs de justice pour renforcer la justice de proximité et favoriser le traitement à l’amiable des conflits. Le recours aux conciliateurs est ainsi devenu obligatoire pour certains litiges du quotidien inférieurs à 4000 euros.

Le ministère de la justice recrute 600 conciliateurs de justiceL’importance nouvelle prise par la conciliation de justice devrait générer 45000 dossiers supplémentaires de conciliation. Pour faire face à cet afflux, 600 nouveaux conciliateurs de justice seront recrutés sur tout le territoire national. Auxiliaire de justice assermenté et bénévole, le conciliateur de justice est nommé sur proposition du juge d'instance par ordonnance du premier président de la cour d'appel.

Qui peut postuler ?

Le candidat fait connaître son intention au président du tribunal d'instance de sa juridiction. Il doit être majeur et jouir de ses droits civiques et politiques ; n'être investi d'aucun mandat électif dans le ressort de la cour d'appel ; n’exercer aucune activité judiciaire à quelque titre que ce soit et justifier d'une expérience en matière juridique d'au moins trois ans. Nommé au préalable pour un an, le conciliateur de justice peut, à l'issue, voir ses fonctions reconduites pour une période renouvelable de deux ans.

 

 

 

 
 
  


 
 
| Contacter le ministère de la Justice | Mentions légales | Plan du site | Flux RSS | Répertoire des informations publiques |